Aider. C’est une notion qui revient souvent en ces temps de Covid-19. Et ça tombe bien car l’aide est organisée.

« Je veux aider » est également une motivation qui revient souvent de la part de nos voyageurs et voyageuses. Et c’est justement l’objet de nos offres : vous permettre d’apporter votre aide au bout du monde, pour une cause qui vous tient à cœur.

D’une manière générale, aider c’est possible à l’étranger, mais aussi près de chez vous. Et actuellement cette idée fait beaucoup de sens. Voyons en détails comment il est possible de se rendre utile.

Je veux aider face au COVID-19 

En cette période de COVID-19, l’aide s’organise. Il existe plusieurs manières différentes d’apporter son aide. Certaines requièrent des compétences spécifiques, d’autres non. 

Je veux aider sans compétences spécifiques :

La réserve civique constitue le meilleur moyen d’aider face au coronavirus, sans avoir besoin de compétences. Il s’agit de missions qui sont définies, organisées et coordonnées par des associations. On distingue 4 types de missions :

– faire les courses pour quelqu’un qui ne peut pas se déplacer (toujours en appliquant les gestes barrière !)

– Garder les enfants des soignants

– Maintenir le lien avec des personnes isolées, en leur téléphonant régulièrement

– Participer à l’aide alimentaire d’urgence

Pour en savoir plus ou vous inscrire, rendez-vous sur la plateforme jeveuxaider.gouv.fr 

Je veux aider en utilisant mes compétences 

La réserve sanitaire ou militaire constituent un moyen direct d’apporter son aide sur le terrain, lorsqu’on est un.e professionnel.le de la santé, ou un.e réserviste formé.e par l’armée. 

La réserve sanitaire

elle est composée de spécialises volontaires (médecins, infirmiers, psychologues, épidémiologistes, logisticiens, etc.) et intervient sur une courte durée, en appui du personnel en place. Si vous exercez l’un des métiers concernés, il est encore temps de vous inscrire afin de participer aux actions menées face au Covid 19. 

La réserve militaire

Composée de volontaires formés aux procédures militaires, et qui viennent ponctuellement renforcer les forces armées (sentinelle, missions de surveillance, secours aux populations sinistrées, etc.). Si vous ne faites pas encore partie de la réserve militaire, vous ne pourrez malheureusement pas agir de cette manière face à l’épidémie de coronavirus, étant donné que cette option requiert une période de formation militaire.

Dans la réserve militaire, j’englobe également la réserve de gendarmerie, qui peut être sollicitée sur le même type de mission que les gendarmes d’active. Dans le cadre de l’épidémie de covid 19, les réservistes peuvent notamment être amenés à effectuer des contrôles d’attestations de déplacement dérogatoire.

Notons qu’à l’heure où j’écris cet article, les réservistes n’ont pas encore été déployés spécifiquement dans le cadre du covid 19. Le Président de la République a annoncé son intention d’y recourir, et les réservistes se tiennent prêts à agir.

Je veux aider après la crise du Covid

La crise du Covid 19 est un évènement certes de grande ampleur, mais qui ne durera que quelques mois. Peut-être est-ce l’occasion d’ancrer l’entraide dans notre quotidien et d’en faire une bonne habitude ? Alors si vous souhaitez continuer à vous rendre utile, il y a beaucoup de manières de le faire. Votre choix dépendra de vos centres d’intérêt, mais aussi du temps que vous pouvez y consacrer.

 Nous l’avons évoqué, être réserviste dans l’armée permet d’agir régulièrement pour protéger la population.

Vous pouvez également vous engager dans des activités bénévoles, via une association. Il y en a de toute sorte et sur tous les sujets. Pour connaitre les associations présentes dans votre commune, contactez votre mairie !

Ensuite, pour les plus aventureux, il est possible agir à l’étranger. Pour cela, le volontariat est sans doute le meilleur moyen ! Et c’est là que nous intervenons.

Je veux aider à l’étranger 

Une fois que le coronavirus ne sera plus qu’un mauvais souvenir, vous pourrez partir en voyage pour agir à l’étranger, même sur une courte période. Il s’agit de volontariat international. Les bénéfices de ce genre d’expérience sont indéniables, comme démontre notre article 10 bonnes raisons de partir en voyage volontariat

Mahalo vous propose plusieurs types de missions, selon vos préférences : Voyage humanitaire, éco-volontariat ou volontariat pour les animaux. Passer par notre agence vous assure de vous retrouver dans une association de confiance, car nous sélectionnons scrupuleusement nos partenaires. Aussi, cela vous permet de gagner du temps et de bénéficier d’une assistance en cas de pépin, que ce soit avant le départ ou bien durant votre séjour.

Alors, qu’allez-vous choisir ?

Pin It on Pinterest

Share This